Photographies

michel Bordieu

sambirano

LA SALINE D'IFATY


L'or blanc du sud

Textes & photos: Michel Bordieu.
Publié dans Océan Indien magazine n°75 (janv./mars 2011)

C'est sur la côte nord-ouest de Madagascar que vivent les Vezo. Dispersés sur le littoral, cette ethnie malgache dédie sa vie à la mer; Ifaty est l'un de ces villages.


sambiranoDès leur plus jeune âge les enfants Veso apprennent à maitriser la traditionnel pirogue à balancier pendant que les adultes sont à la pêche. Les femmes, elles, s'occupent des plus petits ainsi que des taches ménagères en attendant le retour des hommes. Mais la pêche n'est pas la seul activité de cette population, en effet, afin de pouvoir conserver de la nourriture ou simplement pour la cuisine, les pêcheurs Vezo d'Ifaty ont appris à extraire le sel par évaporation d'eau de mer dans des bassins ou salines.

Pour récolter ce précieux cristal, il faut conduire de l'eau de mer à travers des canaux jusqu'à des réservoirs ou des bassins intermédiaires de décantation dans lesquels, par effet d'évaporation, la salinité de l'eau va augmenter petit à petit pour ensuite être dirigé dans des bassins de récolte pour ensuite être stocké.

sambirano

La récolte du sel cristallisé se fait à la main: les ramasseurs équipés de grand racloirs, poussent le sel, qui n'est pas complètement sec, pour ensuite le ramasser et en faire un tas ou il finira de sécher. il faudra ensuite le laver, le broyer pour pouvoir l'utiliser.
Longtemps, les techniques d'extraction étaient simple et le rendement faible. En 1990, le Ministère de la santé de Madagascar a demandé à ce que le sel destiné à être consommé soit enrichi en iode et en fluor pour palier les carences constatées dans les populations du sud de l'île.

sambirano

En 2006, un comptoir régional du sel, le CoReSEL, est crée afin d'organiser la production du sel et installer un système d'iodation et de fluoration tout en conservant le mode artisanal de la production mais en améliorant les techniques utilisées.
Aujourd'hui, des paludiers de Guérande viennent à Madagascar rencontrer leur homologue pour échanger leur expérience. Le résultat fait que l'on trouve maintenant de le fleur de sel des salines d'Ifaty dans des boutiques spécialisées qui en vantent les mérites et la qualités:

"La fleurs de sel de Madagascar est le nectar des marais salants. Elle se forme à la surface des bassins d'argile lors de l'évaporation de l'eau sous l'action conjuguée du soleil et du vent. sa pureté est exceptionnelle. La fleurs de sel ne se ramasse pas, elle se cueille. 100% naturel, la fleurs de sel est garantie sans additif. Sa blancheur et sa pureté ainsi que son goût sont le fruit d'un travail artisanal."
Les Vezo qui voient leur ressource diminuer à cause d'une pêche intensive liée à une demande de plus en plus grande peuvent désormais, par l'exploitation de cet or blanc, trouver une source de revenu permettant de subvenir aux besoin de leur famille.

Toutes les photos d'Ifaty et de la saline >

texte et photos: Michel BORDIEU - Tout droit réservé ©

Retour haut de page >

Comment s'y rendre:
Vols réguliers à destination de Mayotte depuis la métropole ou depuis La Réunion.
Pour les ressortissants français: la carte d'identité suffit; pour les autres ressortissants de l'Union européenne: le passeport est indispensable.
Monnaie: l'euro.
La barge, unique moyen pour relier Petite Terre et Grande Terre assure des traversées toutes les demi heures. On ne paie que dans un sens (moins d'un euro).
Possibilité de louer un véhicule.
Protection contre le paludisme conseillé.
Climat tropicale maritime. De part son taux d'humidité, la température ressenti est très élevée. Hébergement et autre: consulter les sites spécialisés.

MADAGASCAR


- Le bagne de Nosy lave >

- Navigation sur la Loza >

- La vallée de la Sambirano >

- La saline d'Ifaty >

MAYOTTE


- Le 101ème département >

THAILANDE


- Les vestiges du royaume des siams >

Mise en page michel Bordieu © 2012. Site optimisé pour FIREFOX.